Kwilu : cinq détenus s’évadent du cachot du parquet d’Idiofa

Cinq détenus se sont évadés dans la nuit du mardi 19 au mercredi 20 juillet 2022 du cachot du parquet près le tribunal de paix d'Idiofa dans le territoire du même nom (Kwilu). Les fugitifs sont des voleurs réputés qui ont réussi à couper les barres de fer d'une fenêtre à l'aide d'une lame scie, renseigne le coordonnateur de la nouvelle société civile d'Idiofa Arsène Kasiama.

« Il y a eu 5 évadés, pas à la prison d’Idiofa mais c’est au parquet d’Idiofa. Il y a eu au moins 5 évadés, des voleurs vraiment de grand chemin la qui se sont évadés. On ne sait pas comment ils ont eu cette lame scie. Ils ont taillé les barres de fer, ils ont créé un petit trou, vraiment un petit trou la vers la douche, c’est là où ils se sont évadés au nombre de cinq personnes », a-t-il relaté.

Arsène Kasiama pense que ces évasions à répétitions dans ce territoire sont notamment dues à la paralysie des activités au niveau du tribunal de paix qui ne compte qu'un seul magistrat.

« Moi je pense que s’ils s’évadent c’est avec raison parce que le tribunal n’existe plus. Il n’y a pas de tribunal ici qui peut juger les infractions, faute de juges. Il n’y a qu’un seul juge qui gère quand même les affaires civiles mais pour les pénales, il n’y a pas de magistrat. Ce qui fait défaut, à la suite de ce retard-là, quelqu’un qui fait des mois et des mois qu'il ne trouve pas un juge, il ne passe pas devant un juge, c’est comme ça qu’ils s’arrangent à prendre la fuite », estime-t-il.

Arsène Kasiama plaide pour l'affectation des juges pour statuer sur les cas des détenus non jugés après plusieurs temps de détention.

« Nous plaidons que la hiérarchie puisse songer à envoyer les magistrats le plus vite possible pour que le tribunal puisse fonctionner normalement. Avec un seul juge vraiment rien ne fonctionne », ajoute-t-il.

Treize détenus se sont évadés lundi 23 mai du cachot du parquet près le tribunal de paix d'Idiofa, dans la province du Kwilu. Deux d’entre eux ont été rattrapés.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner