EAC : la RDC préconise la création d’un cadre de gestion des ressources naturelles

La RDC a proposé, vendredi 22 juillet, la création d’un cadre de gestion des ressources naturelles dans la sous-région de l’Afrique de l’Est.

C’est le Premier ministre Sama Lukonde qui a fait cette proposition à la clôture du XXIIè Sommet de l’EAC, à Arusha, en Tanzanie.

Il a assuré que régime de Kinshasa entend jouer un rôle important au sein de cette institution :

« Nous entendons jouer un rôle particulier dans cette nouvelle institution. Dans le contexte de la transition énergétique marquée par le réchauffement climatique, cette institution jouera un rôle pleinement majeur dans les décisions des politiques régionales et l’atténuation de leurs effets ».

L’autre moment fort de cette rencontre a été le passage de relais entre le président kenyan Uhuru Kenyatta et burundais Evariste Ndayishimiye.

Dans son discours, le nouveau président en exercice de l’EAC a promis son engagement dans la stabilité politique et la paix notament dans la partie Est de la RDC.

« En ce qui concerne la paix et la sécurité, nous veillerons à ce que notre nouveau membre, la RDC se rétablisse et fasse un long chemin vers la stabilité et le développement, y compris la mise en œuvre des décisions récemment adoptées lors des conférences de  Nairobi », a promis Evariste Ndayishimiye devant ses pairs de la sous région.

La RDC participait pour la première au Sommet de l’EAC en tant que membre à part entière.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner