Gouverneure élue du Mai-Ndombe, Rita Bola accusée de double nationalité

Élue gouverneure de Maï-Ndombe le 6 mai dernier, Rita Bola est soupçonnée par le candidat malheureux Frédéric Mwafwa de porter les nationalités congolaise et belge. Dans une réquisition d'information adressée au Directeur général de migration, dont copie est parvenue à Radio Okapi vendredi 29 juillet, la cour d'appel de Kinshasa/Matete invite celui-ci notamment à confirmer si l'identité belge attribuée à Rita Bola lui appartient réellement. Contacté, Frédéric Mwafwa confirme l'authenticité du document mais s'est réservé de tout commentaire. De leur côté, les proches de Rita Bola parlent d'un faux fouillant, d’un règlement des comptes et de fausses accusations.

Pour permettre à la cour d’appel de Kinshasa Matete de vérifier les allégations portées par le sénateur Frédéric Mwafwa contre la gouverneure élue de Mai-Ndombe, il appartient maintenant au directeur général des migrations de confirmer à cette cour si Rita Bola et Mpia Mbongo sont la même personne. Il devra également lui transmettre les copies de différents passeports qu’utilise Rita Bola puis indiquer leurs nationalités.

Ces éléments sont contenus dans la réquisition d’information adressée à la Direction générale de migration (DGM) par la cour d’appel de Kinshasa/Matete.

Pour sa part, le chargé de communication de Rita Bola, Oscar Lukusa, rejette en bloc ces allégations. Il parle plutôt d’un acharnement, faux fouillant et manipulation :

« C’est vraiment un acharnement pur et simple contre la personne de Madame Rita Bola. Moi, je pense que c’est un faux fouillant. Madame Rita Bola est congolaise de père et de mère, elle n’a pas une double nationalité, elle est congolaise. La preuve en est que lorsqu’elle a déposé sa candidature, vous pouvez aller vérifier à la CENI, vous verrez les dossiers qui sont là, Rita Bola est congolaise tout court. Donc, moi, je pense que ça c’est une instrumentalisation, une machination et un règlement de compte. »

Rita Bola, confirmée définitivement gouverneure par le Conseil d’Etat saisi en par Frédéric Mwafwa, n’est pas encore investie.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner