Beni : plaidoyer pour le renforcement de la sécurité dans l’Ouest du secteur de Ruwenzori

 

Les acteurs de la société civile de Ruwenzori (Nord-Kivu) ont plaidé, vendredi 5 aout, pour la sécurisation de la partie Ouest de leur secteur en cette période proche de la récolte de maïs et de haricot.

Ils ont lancé cet appel dans un entretien accordé à Radio Okapi.

Ces activistes des droits de l’homme font allusion notamment aux villages Mabasimba, Mayele, Toya, au-delà de la rivière Butahu et autres, où la présence des rebelles ADF est signalée.

Depuis le retour au calme au Nord, Sud et Est de Ruwenzori, la population s’est donnée à l’agriculture dans les zones qui entourent la commune rurale de Bulongo.

Des sources sécuritaires signalent le renfort d’effectif militaire aux villages Kisima et Mutilipi, afin d’empêcher les mouvements des ADF de l’Est vers l’Ouest du secteur de Ruwenzori.

Au mois de juillet dernier, ces ADF étaient accusés d’avoir tué sept personnes dans une attaque perpétrée, au village Supa Kalau, secteur de Ruwenzori dans le territoire de Beni (Nord-Kivu).

Ces assaillants avaient également pillé plusieurs biens et bétails appartenant à la population.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner