Kasaï-Oriental : l’église catholique excommunie les auteurs d'actes de vandalisme contre ses paroisses

Le chancelier de l'évêque de Mbuji-Mayi, Mgr Emmanuel Bernard Kasanda, a excommunié, lundi 8 août, les auteurs d'actes de vandalisme contre les paroisses catholiques, au Kasaï-Oriental.

Depuis quelques semaines, quelques paroisses de l’église catholique de cette partie du pays étaient les cibles des malfrats ayant même emporté des objets sacrés.

Ce décret pénal diffusé par certains médias de Mbuji-Mayi accuse les auteurs des actes de violation du canon 1382 paragraphe 1, du code du droit canonique.

L’évêque du diocèse de Mbuji-Mayi a signé ce décret à partir de l’étranger où, il séjourne :

« Tous les auteurs des actes de vandalisme et leurs complices sont excommuniés ».

Toutes les paroisses profanées ont été momentanément fermées et elles tiennent leurs messes dans des lieux inhabituels.

Quelques paroissiens de Mbuji-Mayi ont exprimé leur indignation :

« Nous sommes totalement blessés, et nos cœurs saignent, parce que c’est très difficile de voir les prêtres s’habiller devant nous. Et après la messe, ils se déshabillent encore devant nous, ça nous fait beaucoup pleurer ».

La police nationale congolaise dit poursuivre des enquêtes. Jusque-là, aucun suspect n’a été appréhendé. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner