Bunia : la famille du commissaire principal Gad Rugama exige la justice contre ses meurtriers

La famille du commissaire principal Gad Rugama de la Police nationale congolaise exige justice contre ses assassins. 

Le commissaire principal Gad Rugama  a en effet été tué le samedi 6 aout à Moku dans la Province du Haut-Uele par deux soldats des Forces armées de la RDC.

 Son corps est arrivé le lundi 8 août à Bunia (Ituri) pour des obsèques.

Ce samedi-là, la victime se trouvait à son poste de travail sur un chantier minier à Moku. Vers 22 heures, ses compagnons d'armes, sans aucune explication ni altercation ont ouvert le feu sur le commissaire principal Rugama, le touchant mortellement par plusieurs balles, rapportent des témoins de la scène.

Selon d'autres témoins cités par la famille du défunt, l'épouse d’un des gardes du corps du commissaire principal Gad Rugama a également été touchée par des balles et est décédée quelques heures après. 

La famille du commissaire dénonce ce meurtre. 

Son neveu, Santos Tawara pense que Gad Rugama a été visé à cause de son appartenance ethnique. Il exige que les auteurs de ce meurtre ne restent pas impunis. 

L’organisation des défenses des droits humains « Justice-Plus » a quant à elle aussi, condamné cet acte qui tend au tribalisme. Son coordonnateur Xavier Macky demande la sévère sanction contre ses auteurs.  

Deux soldats des FARDC qui seraient impliqués dans ce meurtre sont déjà aux arrêts au parquet militaire de Moku, rassurent les sources judiciaires.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner