Ituri : 20 morts dans des affrontements entre miliciens à Djugu

Environ vingt morts ont été enregistrés à Kalandau, dans la région de Berunda, limitrophe de la province voisine du Haut-Uele.

C’était au cours des combats de dimanche 7 et lundi 8 aout entre les assaillants de la CODECO et ceux de Zaïre. Les combattants de la CODECO avaient lancé une attaque contre le groupe Zaïre à Kalandau, vers Boku.

De nombreux tués ont été enregistrés dans le rang de la milice zaïre, affirment les services de sécurité. Mais, ce bilan n’est pas encore confirmé par des sources officielles. 

La CODECO était venue protéger les membres de la communauté Lori qui seraient réduits à esclavage depuis plusieurs mois par des miliciens Zaïre.

Ces miliciens, majoritaires dans cette région ont répliqué à cette attaque. C’est ce qui a intensifié les combats qui se sont poursuivis jusque l’après-midi de lundi, attestent les sources sécuritaires.

Quatre armes du type AK 47 ont été récupérées par les assaillants de la CODECO.

Il s’observe un calme précaire ce mardi 9 aout, dans les villages de Kalandau et Berunda, vidée des membres de la communauté Lori. Ces derniers ont trouvé refuge à Makofi, à 10 kilomètres du lieu de l’incident.

Environ vingt morts ont été enregistrés à Kalandau, dans la région de Berunda, limitrophe de la province voisine du Haut-Uele.

C’était au cours des combats de dimanche 7 et lundi 8 aout entre les assaillants de la CODECO et ceux de Zaïre. Les combattants de la CODECO avaient lancé une attaque contre le groupe Zaïre à Kalandau, vers Boku.

De nombreux tués ont été enregistrés dans le rang de la milice zaïre, affirment les services de sécurité. Mais, ce bilan n’est pas encore confirmé par des sources officielles. 

La CODECO était venue protéger les membres de la communauté Lori qui seraient réduits à esclavage depuis plusieurs mois par des miliciens Zaïre.

Ces miliciens, majoritaires dans cette région ont répliqué à cette attaque. C’est ce qui a intensifié les combats qui se sont poursuivis jusque l’après-midi de lundi, attestent les sources sécuritaires.

Quatre armes du type AK 47 ont été récupérées par les assaillants de la CODECO.

Il s’observe un calme précaire ce mardi 9 aout, dans les villages de Kalandau et Berunda, vidée des membres de la communauté Lori. Ces derniers ont trouvé refuge à Makofi, à 10 kilomètres du lieu de l’incident. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner