Nord-Kivu : plus de 50 acteurs de la société formés sur l’accompagnement de la population

Une cinquantaine d’acteurs locaux des droits de l’homme de la chefferie de Watalinga dans le territoire de Beni (Nord-Kivu) sont formés sur l’accompagnement de la population dans la défense de leurs droits.

Cette activité doit s’étendre sur toute la chefferie de Watalinga, en dépit de certains défis sécuritaires, souhaite le coordonnateur de l’organisation « Action pour la défense des droits de l’homme (ADDHO). »

Au total, vingt-sept acteurs sont formés à Nobili et une trentaine à Bugando.

David Muwaze, coordonnateur de l’ADDHO dans la chefferie de Watalinga, parle de matières apprises à ces acteurs :

« Par exemple la procédure comment plaider en justice, mener un plaidoyer auprès des auxiliaires de la justice et auprès des manipulateurs des droits ; comment aussi aider même les membres de la communauté à lutter contre la violence, prévenir même les infractions dans les communautés où ces activistes déjà formés vivent mais aussi dans toutes les entités où ADDHO s’est déjà installée. »

Cette formation intervient quelques mois après une série des violations graves des droits de l’homme observées dans la zone.

Ces violences sont l’œuvre des forces et groupes armés. Elles sont aussi liées au genre ou aux aspects coutumiers et fonciers.

Ce genre d’activités va s’étendre dans les prochains jours dans le secteur de Beni-Mbau, à Oicha et à Bulongo, conclut-il.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner