Bikoro : vive tension ce jeudi après la mort d’un jeune homme au cachot de la police

Une vive tension a été observée, jeudi 11 aout, à Bikoro (Equateur), à la suite du décès d’un jeune homme au cachot de la police nationale, un jour après sa détention.

Selon des sources locales, la population en colère a vandalisé 3 bâtiments publics et incendié un véhicule de la police nationale.

Un manifestant a été grièvement blessé par balle, affirment les mêmes sources.

Le gouverneur de l’Equateur, Bobo Boloko, a dépêché une force mixte pour y remettre de l’ordre.

Le Conseil provincial de la jeunesse a pour sa part, appelé les jeunes de Bikoro au calme.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner