Contrôle des inspecteurs de l'EPST au Maniema : « des fossoyeurs seront traduits en justice », prévient l’IPP

Les fossoyeurs qui seront identifiés lors du contrôle des inspecteurs de l’EPST seront traduits en justice, a promis ce vendredi 12 aout l'inspecteur principal provincial (IPP) Joseph Diangenda dans la province du Maniema.

Selon lui, tout inspecteur non en ordre avec ses documents administratifs sera remplacé et mis à la disposition de la justice.

Cette décision est du ministère national de l'EPST et a été relayée au Maniema par Joseph Diangenda au cours d'une séance de travail avec les inspecteurs, enseignants et cadre de l'EPST de la province éducationnelle Maniema 1.

« L'objectif c’est de voir quels sont les enseignants fossoyeurs et dans l'instruction permanente de l’inspecteur  général, on nous a demandé de déférer immédiatement en justice ces inspecteurs.  Avant de commencer ce travail, nous allons informer le gouverneur, le procureur et tous les autres acteurs pour que tout fossoyeur soit arrêté. Et comme conséquence, celui sera arrêté devra être remplacé parce que en principe ce sont les gens qui dérangent  le système éducatif », explique Joseph Diangenda.

Il rappelle que le travail se fera sans complaisance.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner