Butembo : Félix Tshisekedi appelle au calme et à la vigilance

La situation sécuritaire tendue à Butembo (Nord-Kivu), à la suite d’un regain des violences contre la MONUSCO, a été abordée au cours de la 64ème réunion du conseil des ministres tenue du vendredi 12 août à Kinshasa. A cette occasion, le Président de la République a dénoncé l’attaque dont les policiers ont été l’objet dans cette ville de la part des présumés Mai-Mai. Félix-Antone Tshisekedi a aussi appelé la population au calme tout en instruisant les autorités à protéger le personnel de la MONUSCO, congolais comme expatrié, afin de leur permettre d’effectuer correctement leur travail.

Voici un extrait du compte-rendu du conseil des ministres lu par Patrick Muyaya, le porte-parole du gouvernement :

/sites/default/files/2022-08/01._130822-p-f-kinsonpatrickmuyaya-00.mp3

Des jeunes assimilés aux miliciens Maï-Maï ont tué, vendredi, quatre policiers et blessé trois autres, à la barrière de Kangote, à Butembo (Nord-Kivu). Selon des sources sécuritaires, ces assaillants ont également brûlé quatre vehicules 4x4 de la police nationale.

Les mêmes sources rapportent que ces incidents sont partis d’une folle rumeur sur une éventuelle présence des ADF dans plusieurs quartiers de la commune de Bulengera dans la partie Est de la ville.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner