Kongo-Central : un préfet des études accusé d'avoir monnayé les inscriptions

Le préfet de l'Institut Disengomoka de la sous division Mbanza Ngungu   a été suspendu de ses fonctions (quand ?) pour avoir monnayé à 10 mille Francs congolais par élève (5 USD) les inscriptions dans son établissement. Il a, de ce fait, « foulé au pied les dispositions pratiques édictées par le secrétaire général de l’Enseignement primaire, secondaire et technique, (EPST) relatives à la gratuité des inscriptions pour une rentrée scolaire apaisée », indique le Proved de la direction éducationnelle Kongo Central 2. 

 Jean Tshisekedi Kabasele souligne que la suspension de ce préfet est un signal fort qui marque la fin du règne des antivaleurs dans ce sous-secteur de l'enseignement. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner