Boma : le maire interdit la pollution sonore

Le maire de Boma, Marie Josée Niongo Nsuami, interdit tout tapage diurne avant 15h30 et nocturne après 21h00. Dans une correspondance adressée au responsable de la police à Boma, lundi 15 aout, elle affirme avoir reçu quelques doléances de la population sur les tapages nocturne et diurne dans cette ville du Kongo-Central. Elle appelle les forces de l'ordre à mettre la main sur les récalcitrants.

Dans sa correspondance signée ce 15 août, adressée au commandant urbain de la police ville de Boma, avec une copie pour information à tous les services de sécurité, le maire de Boma, déplore la reprise avec acuité du tapage nocturne et diurne. Celui-ci  émane des bars, des terrasses, des lieux de deuil, des fêtes, des églises, des maisons d'éditions musicales ainsi que des motocyclettes.

Selon Marie Josée Niongo Nsuami, les nuisances sonores sur la population engendrent le manque de sommeil, la fatigue, le stress, l'anxiété, le trouble de comportement qui par la suite agissent négativement sur les systèmes nerveux, digestif et cognitif, en affectant dangereusement à la santé humaine.

Le maire justifie aussi sa décision par le fait qu’elle vise à protéger les petits enfants qui, au travers de ces bruits chroniques, "risquent de devenir une génération agressive, violente et improductive."

Elle invite à cet effet, les bourgmestres ainsi que les chefs de quartiers à sensibiliser d'abord la population, avant de dénoncer cette nuisance sonore auprès des services de sécurité.

Pour rendre effective cette décision, le maire prévoit le paiement de fortes amendes auprès de la DGRD.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner