Uvira : près de 300 acteurs de la société civile sensibilisés sur le retrait de la MONUSCO

Près de 300 acteurs de la société civile d’Uvira (Sud-Kivu) ont été sensibilisées, jeudi 25 aout, sur le retrait de la MONUSCO, son mandat actuel et l’accord de siège.

Les participants à cette activité ont salué la clarté du message du chef de la mission onusienne en souhaitant la poursuite de cette sensibilisation dans la ville et le territoire d’Uvira.

« Il faut que le gouvernement nous fixe, nous population, si la situation sécuritaire s’est améliorée ou pas. Parce que dans le mandat de la MONUSCO il y a aussi cette imposition de la paix par tous les moyens. C’est le cas de la population qui est fatiguée. Moi je me dis, la MONUSCO peut encore avoir de la place, surtout avec les élections », a fait savoir l’un des activistes de la société d’Uvira.

Il a recommandé au gouvernement de communiquer sur sa capacité d’organiser seule les élections et ce que la MONUSCO peut faire par rapport à la sécurité électorale.

Ce dernier a affirmé avoir compris que le départ de la MONUSCO sera progressif, conformément à l’accord de siège signé entre l’ONU et le gouvernement congolais.

« D’ailleurs, elle [NDLR : MONUSCO] a commencé déjà à partir comme par exemple dans la province de Tanganyika et dans celle du Kasaï. Je pense pour Uvira au Sud Kivu, ça va venir progressivement, de la manière dont on nous a expliqué », a souligné ce défenseur des droits de l’homme.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner