RDC : les médecins des hôpitaux publics durcissent leur mouvement de grève


Les médecins des hôpitaux publics, membres du Syndicat nationale des médecins (SYNAMED) ont décidé de durcir la grève sur toute l'étendue du territoire national.

Intervenant ce mercredi 7 septembre sur Radio Okapi, le secrétaire général adjoint du SYNAMED, John Senga, a indiqué que seuls les services d'urgences, la réanimation, les soins intensifs ainsi que les banques du sang surtout dans les provinces en proie à l'insécurité qui fonctionnent.

Cette décision a été prise par le SYNAMED jeudi 1er septembre à l’issue d’une assemblée générale organisée à Kinshasa où l’opération « hôpitaux sans médecins » a été lancée.
Dr John Senga justifie cette grève par le non-respect par le gouvernement des engagements pris en aout 2021 :

« Depuis quelques temps, nous connaissons un mouvement de grève dans tous les hôpitaux de service public de l’Etat à travers le pays. Cela se résume par le fait que le gouvernement n’a pas respecté ses engagements contenus dans l’accord du 3 aout 2021. Nos revendications sont fondées et légitimes selon le gouvernement. Voilà pour nous nous accrochons pour que le gouvernement puisse trouver une solution durable par apport à ce problème qui ne fait que durer ».

Les médecins affiliés au SYNAMED réclament aussi l’application du statut spécifique des médecins et rappellent au gouvernement d’honorer ses engagements en rapport avec le logement et le transport au courant de cette année budgétaire 2022.

« Je pense que le gouvernement est suffisamment responsable pour comprendre qu’on ne peut pas abandonner la population comme ça sans soins. Aller dans les privés, ça coûte excessivement cher. Tout le monde n’est pas ministre. Donc tout le monde ne va pas aller à l’étranger pour aller se faire soigner. C’est comme ça que nous pensons que le gouvernement va redevenir conscient et lucide pour pouvoir honorer ses propres engagements. En fait ce ne sont pas des nouvelles revendications, nous demandons qu’il puisse honorer ses propres engagements », a ajouté Dr John Senga.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner