Matadi : hausse du prix de transport à la suite de la spéculation sur les prix de carburants

Depuis samedi 10 septembre, la course en taxi ou taxi-moto est passé de 500 à 1000 franc congolais (0,5 USD) à Matadi (Kongo-Central). Les chauffeurs attribuent cette majoration à la rareté et flambée du prix de l'essence qui s'observe dans la ville portuaire. Dans un communiqué rendu public toujours samedi, le ministre provincial des Hydrocarbures, Patrick Yala Lemba, indique qu'il ne s'agit plutôt que d'une spéculation.

A Matadi, il n'y a que la station-service de la Place Couvent qui est en service. Ici, le litre se vend à 2495 francs congolais. Mais, selon les chauffeurs, l'achat ne serait-ce que d'un bidon de 5 litres constitue un véritable parcours des combattants.  

De samedi à ce dimanche matin, plusieurs engins roulants forment une longue file d'attente à la recherche de l'essence devant cette station.  

Entre-temps, ceux qui veulent se déplacer en empruntant le transport en commun affirment que toutes les courses en taxi ou taxi-moto, quelle que soit la distance, sont fixées à 1000 francs. Les conducteurs exigent ce prix, malgré plusieurs messages de sensibilisation lancés samedi à travers les médias par l'autorité urbaine.  

Face à cette situation, le ministre en charge des Hydrocarbures a, dans un communiqué publié samedi, assuré toute la population de la province du Kongo-Central en général, et celle de la ville de Matadi en particulier, que les réserves de carburants dans la province étaient suffisantes pour desservir tous les consommateurs et opérateurs économiques. 

Dans ce document, Patrick Yala met en garde tous les commerçants véreux qui spéculent sur le prix de carburants, notamment par la rétention des stocks.  

Tout récalcitrant qui sera surpris subira la rigueur de la loi, a-t-il menacé dans ce communiqué.  

Dans la ville de Matadi et dans d'autres cité du Kongo-Central, le litre de l'essence a été vendu jusqu'à 3. 500 francs congolais chez les revendeurs appelés communément « Kadhafi. »  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner