Ituri : la FEC déplore l’érection de 65 barrières « illégaux » de l’OCC

La Fédération des entreprises du Congo (FEC) en Ituri a déploré, vendredi 16 septembre, l’érection d’environ 65 barrières à travers cette province.

Les opérateurs économiques de l’Ituri ont exprimé leur indignation lors de leur assemblée générale extraordinaire, à Bunia.

Le comité provincial de la FEC demande à l’OCC de démanteler ses barrières sous menace de suspendre, dans 48 heures, toutes les activités économiques en Ituri.

Il s’appuie sur les textes légaux qui exigent l’OCC de s’installer uniquement aux frontières plutôt qu’à l’intérieur de la province.

« Plus de 65 barrières placées par l’OCC notamment à toutes les entrées de Bunia sont illégales et contraire aux instructions données par le chef de l’Etat au cours du conseil des ministres du 4 mars 2022 pour la suppression des barrières illégales », se plaignent ces commerçants.

Pour sa part, le directeur provincial de l’OCC a rejeté ces allégations, expliquant que son entreprise vérifie plutôt les documents pour l’importation des marchandises en vue de lutter contre la fraude.

Il assure que son service ne dispose d’aucune barrière.

Signalons que le gouverneur de l’turi, général Johnny Luboya a réuni vendredi 16 septembre dans son cabinet les représentants de la FEC et ceux e l’OCC pour décanter cette crise.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner