Kinshasa : le député Steve Mbikayi appelle Félix Tshisekedi à réguler la justice

Le député national Steve Mbikayi, initiateur de la plate forme politique Front patriotique 2023, recommande au Chef de l’état, Félix-Antoine Tshisekedi « de réguler la justice congolaise pour ne pas livrer la population entre les mains des bourreaux ».

Steve Mbikayi a fait cette recommandation, jeudi 22 septembre, au cours d’une conférence de presse à Kinshasa, à l’occasion de sa rentrée politique. 

Faisant allusion à l’arrestation provisoire de l’ex conseillé stratégique du Président de la République, Vidiye Tshimanga, le député Mbikayi a rappelé l’indépendance de la justice.

« Pour ceux qui ont été attrapé la main dans le sac et qui ont été à la disposition de la justice, il y a la séparation du pouvoir. Les gens voudraient que quand on a arrêté quelqu’un comme j’ai vu l'arrestation de Vidiye Tshimanga, ils veulent que le président de la République appelle les juges et leur dise dans le cas de Vidiye Tshimanga, il faut le condamné à deux ans de prison, l’autre là il faut le sortir. Mais en ce moment-là la justice n’est plus indépendante.  » a-t-il déclaré. 

Le député Steve Mbikayi  a aussi estimé que la corruption gangrène la justice congolaise :

« Vous savez, vous comme moi que notre justice est tellement corrompue. Et à cela je me demande, comment peut-on donner une totale indépendance à des gens qui sont reconnu comme des vrais corrompus. Mais on livre la population. Je pense que le président de la République doit voir comment réguler cette affaire de la justice, ça c’est la catastrophe. Même si tu as raison, il faut payer, tu n’as pas payé, le bourreau a raison. Même le chef lui-même l’avait déjà dénoncé à plusieurs reprises ». 

Il a ainsi déploré que « ceux qui rendent mal la justice soient totalement libres dans l’exercice de leur fonction ».

Le député Steve Mbikayi a, par la même occasion, félicité le travail abattu par l’Inspection générale des finances « qui a permis aux régies financières de renflouer les caisses de l’Etat avec des recettes dépassant même les assignations ». 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner