Rutshuru : pas de cours pour des milliers d’enfants depuis une semaine à la suite des villes mortes


Les enfants ne vont toujours pas à l’école depuis une semaine dans le territoire de Rutshuru (Nord-Kivu).  

Les sources officielles affirment que cette fermeture des classes est liée à l’appel lancé par la coordination territoriale de la société civile à des journées villes mortes. 

Plusieurs milliers d’enfants ne vont pas à l’école. 

Jackson Tawira,  un responsable de l’administration publique à Kiwanja craint que cette jeunesse ne se livre à la délinquance ainsi qu’aux actes barbares dans la cité et ses périphéries. 
Jackson Tawira, redoute également recrutement de ces enfants désœuvrés dans les groupes armés actifs dans la région de Rutshuru.

Pour sauver cette année scolaire, il plaide auprès des autorités compétentes pour « tout mettre en œuvre pour que le calendrier scolaire ne soit perturbé sur l’ensemble du territoire ». 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner