Kasaï-Central : une tête d’érosion menace de couper le chemin de fer à Demba


La nouvelle société civile congolaise appelle les autorités à s’impliquer pour sauver la voie ferrée qui relie Kananga à Mweka, voire Lubumbashi.
Après une tête d’érosion qui a coupé la ligne au niveau de gare de Bena Leka, dans le territoire de Demba, une autre s’est fait signaler à 3 Km du lieu. 

« Nous demandons aux autorités au niveau provincial et national ainsi qu'à certains partenaires techniques, d’agir vite. Il y risque de connaître une rupture totale en approvisionnement en produits agricoles.  Surtout que nous avons constaté une hausse de prix. Nous leur demandons de stopper ces têtes d’érosions sur cette voie. C’est un grand chemin de fer », a indiqué le coordonnateur territorial de la société civile, Marcel Masanka. 

Il craint une crise en produits agricoles avec des locomotives qui ne peuvent pas atteindre facilement la ville de Kananga.

Pour Marcel Masanka, l’état actuel de cette voie ferrée nécessite des grands travaux pour attaquer toutes les érosions qui sont sur la ligne :

« Une tête d’érosion qui date de longtemps. Et puis avec les pluies diluviennes qui se sont abattues ces derniers temps, elles ont fait avancer cette tête d’érosion. C’est ainsi que le chemin de fer a été touché. Il n’y a pas longtemps qu’une locomotive voulait passer à cet endroit a échappé à un accident ».  

Sur place, quelques agents de la SNCC essayent de travailler manuellement pour dévier la voie de passage des locomotives.  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner