Une force mixte ICCN-FARDC-PNC déployée à Nzulo pour empêcher l’envahissement du parc des Virunga

Une force mixte ICCN-FARDC et la PNC a été déployée à Nzulo dans la partie sud-ouest du parc national des Virunga (Nord-Kivu), ont témoigné dimanche 2 octobre des sources locales. Elle a pour mission d’empêcher l’envahissement de cette partie du parc disputée par la population riveraine et l'Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN).

Le déploiement de cette force mixte fait suite à la requête des dirigeants du parc, qui décrient ces derniers mois, l’invasion de cette aire protégée par des personnes se disant autochtones de la zone. 

C’est depuis le 30 septembre dernier que 125 éléments sont stationnés sur toute l’étendue de Nzulo avec pour mission d’assurer la permanence pour veiller à contrer l’envahissement des terres appartenant au parc. Cette force est chargée d'empêcher ainsi l’exercice de toute activité contraire à la conservation de la nature dans cette région Sud-Ouest du parc, située dans le territoire de Masisi. 

Ils vont empêcher la construction des maisons, la vente des parcelles et par la même occasion interdire les activités champêtres et l’exploitation du sable, a détaillé le directeur adjoint du parc national des Virunga, Rodrigue Mugaruka, lors de son adresse aux policiers et militaires déployés. 

Dans cette zone, la population riveraine et le parc se disputent plus d’un millier d’hectares de terres depuis plusieurs décennies. 

Un arrêté interdisant toutes les activités incompatibles avec la conservation de la nature à Nzulo avait été signé par le gouverneur du Nord-Kivu le 15 septembre dernier.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner