Kwilu : un couvre-feu décrété à Bulungu

L’administrateur du territoire de Bulungu (Kwilu), Bernardin Mwankimi a décrété, depuis lundi 3 octobre, un couvre-feu qui commence de 22 heures locales à l’aube.

Cette autorité politico-administrative a levé cette option pour sécuriser ses administrés, en cette période d’insécurité due à la tension qui règne dans le grand Bandundu.

Ce climat d’insécurité est parti d’un conflit entre les Teke et les Yaka dans le territoire de Kwamouth (Mai-Ndombe)

Bernardin Mwankimi motive sa décision par la dernière incursion des assaillants au territoire voisin de Bagata.

« Nous avons pris cette mesure, par-rapport à l’insécurité qui gangrène partout, surtout la situation qui prévaut au territoire de Kwamouth, au Maï-Ndombe et ce qui s’est passé à Bagata. C’est pourquoi, en tant que chef, il faut prévenir et sécuriser la population. Nous avons décidé que la police puisse faire des patrouilles pendant la nuit », a-t-il dit.

Il a en outre interdit aux mineurs de circuler au-delà de 20 heures.

L’administrateur du territoire de Bulungu a par ailleurs démenti la présence des personnes armées non autrement identifiées aux alentours de son entité :

« Jusque-là, aucune personne identifiée comme telle n’a été trouvée par la police sur place ».

Toutefois, il a appelé sa population au calme, à la vigilance et également à dénoncer tout mouvement suspect.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner