Crédit-Carbone : le Brésil, l’Indonésie et la RDC font bloc (Eve Bazaiba)

La RDC se retrouve actuellement au même diapason avec l’Indonésie et le Brésil dans la stratégie consistant à revendiquer les droits de ses populations notamment pour avoir le prix de la tonne de carbone. La ministre de l’Environnement et Développement durable, Eve Bazaiba, l’a déclaré lors d’une conférence conjointement animée par les représentants du Brésil et de l’Indonésie, en marge des travaux préparatoires de la 27ème Conférence annuelle de l'ONU sur le climat (COP27), qui se tiennent depuis lundi 3 octobre à Kinshasa.  

« La RDC se retrouve aussi au même diapason de la stratégie de revendiquer les droits de nos populations, pour avoir une position commune sur le prix de la tonne de carbone. Parce que, à partir de là, ça peut nous donner (la possibilité) – nous les pays nantis en termes de l’environnement – d’aider les autres pays qui n'ont pas de couverts forestiers comme nous », a expliqué Eve Bazaiba. 

/sites/default/files/2022-10/01._051022-p-f-kinsonevebazaiba_precop27-00.mp3

Kinshasa abrite depuis lundi dernier les travaux préparatoires de la27ème conférence annuelle de l'ONU sur le climat (COP27). Celle-ci se tiendra, sous la présidence de l'Egypte, à Sharm El-Sheik du 6 au 18 novembre 2022. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner