Kongo-Central : les autorités veulent endiguer l’exercice du petit commerce par les expatriés

Le ministre provincial de l'économie au Kongo-Central, Roger Nimi, a affirmé mercredi 5 octobre à Matadi sa détermination à mettre fin à l’exercice du petit commerce par les expatriés dans cette province.   

Après avoir reçu plusieurs doléances des commerçants détaillants, le ministre provincial a tenu mercredi une réunion d'harmonisation des vues avec la Fédération des entreprises du Congo (FEC) et la Corporation de petites et moyennes entreprises (COPEMECO), deux structures auxquelles les commerçants expatriés sont affiliés. 

Lors de cette rencontre, il a annoncé que bientôt un arrêté réglementant le commerce en gros et en détail serait signé par le gouverneur de province. 

En attendant, il a vulgarisé et distribué le texte de la loi réglementant le commerce en RDC. Il s’agit notamment du décret-loi 011/37 du 11 octobre 2011, interdisant aux commerçants étrangers d'exercer le petit commerce. 

Il dit avoir accordé aux expatriés un mois pour qu'ils en prennent connaissance et qu’ils puissent s'y conformer. 

 Selon lui, cette disposition légale est bafouée par plusieurs commerçants expatriés. Dans leurs grands magasins, les produits pharmaceutiques, les fournitures scolaires, les cosmétiques, les appareils électroménagers… sont vendus en détail, voir à un prix plus bas que chez les détaillants nationaux.  

Pour le ministre provincial de l'économie, cette situation est inadmissible.  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner