Beni : la MONUSCO s'apprête à fermer sa base à Kamango


Les acteurs communautaires et le comité restreint de la sécurité de la chefferie de Watalinga se préparent pour le départ prochain des casques bleus de la MONUSCO basés à Kamango, dans le territoire de Beni (Nord-Kivu). Ils l’ont affirmé, jeudi 20 octobre, à l’occasion d’une mission conjointe des services de la MONUSCO des droits de l’homme, affaires civiles et protection de l’enfant à Kamango. 

Lors de cette rencontre, le chef de la chefferie des Watalinga, le Mwami Pascal Saambili Bhalitusuka, a tout d’abord souligné l’accalmie qui règne dans son entité depuis quelques mois maintenant, grâce aux efforts fournis par les FARDC et leurs partenaires du contingent tanzanien de la MONUSCO basé à Kamango.

Ensuite la discussion s’est poursuivie ensemble avec les représentants des différentes couches de la population de la chefferie des Watalinga, autour du prochain départ de la force onusienne dans la région, pendant que certains défis restent à relever. Notamment, l’exécution de certains projets de développement dans cette région, l’accompagnement des structures sociales et sanitaires locales qui dépendent de l’énergie électrique de la base de la MONUSCO. Il s’agit du bloc opératoire de l’hôpital général de référence de Kamango, son centre de santé ainsi que deux radios communautaires locales.

Le chef de la délégation de cette mission de la MONUSCO, Ali Garba du bureau des droits de l’homme, a indiqué que « comme ailleurs, ce départ sera responsable ». Il a souligné que l’exécution des projets de développement se fera dans le délai du calendrier de ce départ et que des sessions de renforcement des capacités pour les autorités de la place, les services de sécurité ainsi que les acteurs locaux et leaders communautaires, se planifieront au fur et à mesure pour pérenniser les acquis.

L’armée et la police, de leur côté, ont recommandé à la MONUSCO de leur apporter un appui en renforcement des capacités et en logistique afin d’assurer cette relève de manière responsable.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner