Ituri : la MONUSCO annonce la reprise de ses vols nocturnes pour des exercices militaires


La MONUSCO annonce la reprise de ses vols nocturnes pour des exercices militaires.
Le chef de bureau de la Mission onusienne en Ituri, Marc Karna Soro l'a déclaré, vendredi 28 octobre, lors d’un point de presse tenu à Bunia.

D'après Karna Soro, il s’agit d’une activité de routine qui permet aux pilotes, nouvellement déployés, de se familiariser avec la zone en vue d’être prêts pour des appuis aux FARDC engagées aux combats où pour évacuer des blessés au front.

''Comme vous le savez, nous sommes engagés aux côtés du gouvernent dans la protection de la population civile. Souvenez-vous il y a environ deux mois, nous avons évacué à Bunia une vingtaine de civils blessés à Damas dans le territoire de Djugu.  Naturellement cela se fait la journée. Mais il peut arriver que nous puissions avoir une situation dans la nuit où des personnes ont urgemment besoin d’être évacuées et d’être prises en charge. Pour cela, nos équipages ont besoin de maitriser ces terrains-là. Il peut aussi arriver que nous soyons appelés en renfort aux FARDC au cours de nuit.  Et là aussi, il faut que nos équipages maitrisent ce terrain-là. C’est donc dans ce cadre que nous procédons à des vols de familiarisation et d’entrainement pour nos équipages pour qu’ils se familiarisent à ces zones difficiles'', a expliqué le chef de bureau de la MONUSCO en Ituri.

Il ajoute que ces exercices vont se dérouler dans des zones ciblées selon les besoins.

Par ailleurs, précise t-il, tous les services en charge de la sécurité ainsi que les autorités de la province sont déjà informés de la reprise de ces vols.

Pour Marc Karna Soro, l’annonce au public de la reprise de ces exercices de vol nocturne vise également à prévenir la désinformation à laquelle se livrent certaines personnes pour ternir l’image de la MONUSCO.

''Nous n’avons aucun intérêt à faire un travail et aller nous-même le saboter. Sinon à quoi servirait-il, par exemple, d’aller protéger les populations sur le site de déplacés de Drodro s’il faut après livrer des armes aux personnes pour qu’ils aillent les attaquer ?'', s'est-il interrogé.  

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner