Nord-Kivu : le maire de Butembo appelle à l’implication de tous pour la sécurisation de la ville

« Chacun a un rôle à jouer pour la sécurisation de la région », a déclaré le maire de la ville de Butembo, le commissaire supérieur principal, Telly Roger Mowa Baeki, ce mardi 2 novembre.

Il a lancé cet appel au cours d’une parade mixte FARDC-police nationale congolaise en présence des acteurs de la société civile au camp militaire de Rughenda dans cette contrée du Nord-Kivu.

Cette parade militaire ouverte à la société civile avait pour objectif de renforcer la relation entre les forces de sécurité et les civils afin de contribuer à la sécurisation de la ville de Butembo.

« Nous devons décrier tous les maux qui rongent notre société. Que chacun tire les ficèles de son côté pour que tout ce que nous avons dit soit suivi promptement », a déclaré le commissaire supérieur principal, Telly Roger Mowa Baeki.

Dans son exposé, l’autorité urbaine a notamment rappelé la mission de la police et de l’armée qui consiste à assurer la sécurité des civils et la protection de leurs biens avant d’insister sur la discipline ainsi que le renforcement des relations entre population et force de sécurité. 

La coordination urbaine de la société civile de Butembo appelle ainsi la population à la responsabilité afin de faire face aux ennemis de la paix et d’accompagner les autorités dans leur mission régalienne.

« Nous devons nous comporter de manière responsable afin de ne pas amener notre ville dans l’anarchie. S’il n’y a pas une autorité qui cadre les différends entre la population, on risque d’aboutir à un calvaire dans la ville. Nous appelons ainsi donc la population à la responsabilité mais également à dénoncer tous ceux-là qui veulent empiéter la quiétude de la population parce que tous, nous militons pour ça », a lancé le pasteur Mathe Saanane, membre de la coordination urbaine de la société civile.

Le maire de la ville a émis le vœu de voir ces échanges se multiplier afin de faire assoir la sécurité sur toute l’étendue de sa juridiction touchée ces derniers jours par un regain d’insécurité.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner