RDC : situation déplorable de plus de 1600 enfants déplacés de Kwamouth à Bagata

L’ONG Communauté des amis de la culture (CANACU) a déploré, vendredi 4 novembre, les conditions difficiles d’environ 1653 enfants déplacés de Kwamouth (Mai-Ndombe) à Bagata (Kwilu).

Le coordonnateur provincial de cette structure au Kwilu, Damien Bungu a rapporté que ces enfants dépourvus de tout vivent dans la promiscuité et sont exposés à diverses maladies :

« Ils n’ont pas d’habits, ni de babouches. Plus grave encore, il n’y a qu’une seule toilette seulement dans ce camp-là dans le dépôt de BAT à Fatundu. Il y a la promiscuité, les hommes et les femmes dorment ensemble ».

Il dit avoir recensé 869 garçons et 784 filles dans la cité de Fatundu, territoire de Bagata (Kwilu), parmi ces enfants ayant fui les atrocités à Kwamouth et ses environs (Mai-Ndombe).

Parmi eux, l’on compte au moins 11 qui ne sont pas accompagnés.

Pour Damien Bungu, tous ces enfants sont exposés aux éventuels abus sexuels et violences basées sur le genre.

Il estime mener des sensibilisations et plusieurs autres activités de protection dans ce camp de déplacés de Kwamouth.

Avec l’appui de l’UNICEF, l’ONG CANACU a effectué une descente à Fatundu pour identifier ces enfants déplacés afin de les réunifier avec leurs familles.

Cette organisation a profité de son passage pour remettre des vêtements et babouches à ces enfants déplacés de Kwamouth.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner