Sud-Kivu : retrait de la MONUSCO du territoire de Shabunda


La MONUSCO a fermé, jeudi 10 novembre, ses portes dans le territoire de Shabunda (Sud-Kivu).

Après une décennie passée dans ce coin du pays au service de la population, le contingent Indonésien a été redéployé en Ituri.

Tout le matériel essentiel a aussi été légué à la communauté par le biais des autorités locales et provinciales lors de la cérémonie de remise-reprise. 

Cette cérémonie a eu lieu devant toutes les forces vives de Shabunda qui ont regretté la fermeture de la base de la mission onusienne.

La cheffe du bureau Cecilia Piazza indique que la MONUSCO a fait sa part et aux autorités de faire la leur :

« L’Etat est là. Les forces de défense et de sécurité sont là et l’administration locale est aussi là. Nous pensons qu’ils vont continuer à remplir leur rôle. Si le besoin se ressenti on peut revenir pour des missions ponctuelles. Mais, nous ne souhaitons pas que la situation s’aggrave à Shabunda mais si tel était le cas eh bien on pourrait envisager de venir pour des missions ponctuelles pour appuyer les FARDC ».

Elle a assuré que les agences de l’ONU présentes à Shabunda pourraient poursuivre, sous une autre forme, le travail de la mission onusienne.

Le représentant du gouverneur de province a demandé à la communauté de gérer en beau père de famille tout le matériel légué par la MONUSCO.

Il s’agit notamment des maisons préfabriquées, des tanks d’eau potable, des toilettes modernes, une grande salle des conférences et un groupe électrogène qui alimente toutes les radios communautaires de Shabunda-centre. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner