Nord-Kivu : une accalmie ce jeudi dans les zones des combats de Kishishe et sur l’axe Bishusha

Une accalmie s’observe ce jeudi 24 novembre depuis la matinée dans le groupement Bambo et Tongo de la chefferie de Bwito, à l’ouest du territoire de Rutshuru. Les armes se sont tues après les combats dans la journée de mercredi 23 novembre

Ces combats opposaient une fois de plus les Forces armées de la RDC aux rebelles du M23 et certaines milices locales de ces entités.

Le M23 est parvenu à occuper le village de Kishishe, dans le groupement de Bambo à l’issu des combats.

Le bilan dans les rangs des belligérants n’est pas encore connu. Mais, du côté des civils, des sources locales attestent que le chef du village de Kishishe a été tué par les rebelles du M23.

Selon quelques notables locaux joints dans l’entité, au moins 46 jeunes sont arrêtés par les rebelles au motif qu’ils ne disposaient pas de cartes d’identité, au niveau de Bambo et Kishishe.

Ces jeunes sont pour l’instant introuvables, précisent les mêmes sources.

Dans le groupement voisin de Tongo, de violents affrontements ont été signalés vers les limites entre cette entité et le groupement de Bishusha.

Les M23 ont pris possession de deux villages, Rusekera et Muhindo.

En raison des tensions armées, les groupements de Bambo, Bukombo et Bishusha se vident progressivement de nombreux des leurs habitants.

Ceux de Bambo prennent la direction nord vers Kibirizi, alors que ceux de Bukoma, Birambizo et Bishusha continuent d’arriver en masse à Kitshanga, Mwesso et les autres vont vers Nyamitaba.

La crainte de voir l’ennemi avancer vers Bishusha et Bashali du côté sud-ouest de Tongo, ou vers Nyanzale-Kibirizi, côté nord de Bambu est permanent chez plusieurs habitants de la région, rapportent des sources locales. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner