Kinshasa : les travaux de construction de la route Kisenso en arrêt depuis 3 ans


Les travaux de construction de la route allant de l'intendance au niveau de l'Université de Kinshasa (UNIKIN) à la maison communale de Kisenso sont depuis octobre 2019 en arrêt.

Seuls 431 mètres ont été construits sur les 5 KM prévus. Depuis, les travaux ont été suspendus. 

Actuellement, cette route qui traverse 8 quartiers de la commune de Kisenso est menacée par un ravin qui s’étend du coin cimetière à l'avenue Ngandajika.

Ce fossé de 700 m de long et 10 de profondeur touche 3 quartiers, à savoir : Mujinga, Kumbu et Libération.

Les riverains plaident pour la reprise des travaux de réhabilitation de ce tronçon routier afin de désenclaver leur commune.

D'après le chef de l'urbanisme de cette commune, Richard Kikumina, la poursuite de travaux est conditionnée par l'indemnisation de 173 propriétaires des parcelles qui doivent être détruites pour que cette route passe.

Parmi eux, seuls 14 disposent des documents parcellaires officiels et 9 parmi eux ont déjà été servi alors que les 5 autres ne disposent d’aucun titre légal : 

« A la commission de l’expropriation d’activer les activités de l’administration pour que les indemnisations soient effectives le mois prochain. Que l’IGF puisse ordonner la sortie de 200 USD pour ceux qui n’ont pas ces titres pour que les affaires foncières puissent leur établir des documents ».  

Les 200 USD, a-t-il précisé, seront un emprunt de l’Etat à retrancher au moment de l’indemnisation.

Ces travaux étaient exécutés par l’entreprise égyptienne Arabe Contractor, sur financement de la Banque africaine de développement (BAD).

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner