RDC : marche pacifique des catholiques ce dimanche pour sauvegarder l’intégrité territoriale du pays


Les catholiques de la RDC marchent pacifiquement ce dimanche 4 décembre « pour sauvegarder l’intégrité territoriale de notre Pays ».

Cette décision a été prise lors de l’assemblée plénière extraordinaire de la CENCO tenue du 7 au 9 novembre dernier, relative à la situation sécuritaire de la RDC. 

Dans toutes les paroisses du pays, les catholiques vont, à travers cette marche, marquer leur soutien aux FARDC et leur opposition à la guerre dans la partie orientale du pays.  

« L’heure est grave. Notre pays est en danger ! Ne laissons pas balkaniser la RDC. Du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest, ainsi que dans la diaspora, mettons-nous tous debout pour sauvegarder l’intégrité territoriale de notre pays », ont alerté les archevêques et évêques catholiques congolais. 

Il s’agit, comme exprimé par ailleurs dans la déclaration des évêques « L’heure est grave. Notre pays est en danger », d’inviter aussi les chrétiens et les personnes de bonne volonté à jeûner, à prier et à poser des gestes de solidarité envers les déplacés. 

« Ne croisons pas les bras. En tant que peuple, uni et debout, nous constituons une force.  Restons vigilants et mobilisons-nous ! Avec les moyens pacifiques, nous sommes capables de faire échec à ceux qui convoitent notre beau et riche Pays », exhortent les évêques de la CENCO dans leur message.  

Ils encouragent également les efforts diplomatiques comme solution éventuelle à la tragédie que nous vivons.

Cependant, l’intégrité territoriale et la souveraineté nationale ne sont pas négociables, disent-ils.

Dans ce même registre, il faudrait aussi éviter les alliances avec ceux qui ont développé une forme de « mercantilisme militaire » ayant comme vraies motivations le pillage des ressources naturelles de la R.D. Congo et l’occupation de ses terres », préviennent les évêques. 

La situation actuelle de notre Pays exige de nos vaillants soldats un sens élevé de patriotisme, de fidélité et du sacrifice, conseillent les prélats catholiques.  

« La Nation congolaise est très reconnaissante à l’égard de ses soldats qui restent engagés pour la défense de l’intégrité du territoire national au prix de leur vie et ce, malgré la précarité des conditions dans lesquelles ils se trouvent », note la CENCO. 

La quête à la messe du 4 décembre 2022 et/ou de la semaine du 27 novembre au 3 décembre est destinée à la solidarité de l’Eglise-Famille de Dieu en RDC envers les déplacés des zones sinistrées par les violences et l’insécurité. Chaque diocèse est prié d’envoyer la somme ou de communiquer le montant global au Secrétariat général de la CENCO au plus tard le 15 décembre courant.

L’appel de Mukwege 

Le prix Nobel de la paix Denis Mukwege appelle les Congolais à participer à cette marche pacifique : 

« Nous appelons toutes les Congolaises et tous les Congolais à répondre massivement à l’appel de la CENCO en marchant à travers toute la RDC pour dénoncer la guerre nous imposée injustement. Compatriotes congolais (es), levons-nous et marchons. Personne ne le fera à notre place ! ». 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner