Bunia : 2 personnes tuées par des hommes armés non identifiés à Nzere 2


Deux personnes ont été tuées dans la nuit de lundi à mardi 6 décembre par des hommes armés non identifiés à Nzere 2, à environ 10 kilomètres de Bunia (Ituri).

Selon des sources concordantes, de nombreux habitants des entités proches du lieu du drame affluent vers le chef-lieu de la province par crainte des représailles.

C’est depuis la journée de lundi que la tension était observée dans la localité de Soleniama, chef-lieu de la chefferie de Baboa Bokoe, à 12 kilomètres de Bunia dans le territoire de Bunia. En cause, certains jeunes qui creusaient une fosse septique ont découvert du sable contenant de l’or.  Ce qui a attiré de nombreux jeunes de deux communautés qui se disputaient le contrôle de ce puits.

Dans cette confusion, un habitant a été blessé. La victime a fait appel aux membres de sa communauté dont certains seraient munis de fusils et d’armes blanches. La tension est montée d’un cran et a entrainé le déplacement de la population. La nuit dernière, deux personnes ont été retrouvées mortes à Nzere à deux kilomètres de Soleniama. L’une des victimes a été découpée à la hache et l’autre a été abattue par balles par des inconnus. Ce qui a encore exacerbé la tension dans la zone.

De centaines de gens des localités de Soleniama, de Nzere, de Miala et d'autres villages ont fui par crainte de représailles.

Le porte-parole de l’armée en Ituri, le lieutenant Jules Ngongo affirme que les militaires des FARDC ont été renforcés dans cette entité pour garantir la sécurité. Ils ont tiré plusieurs coups de feu pour contenir la foule.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner