Lubumbashi : 2 morts dans des affrontements entre des jeunes de l'UDPS et de l'UNAFEC 

Deux jeunes ont trouvé la mort,  lundi 5 décembre à Lubumbashi (Haut-Katanga) dans des affrontements entre les jeunes des partis politiques, Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) et ceux de l’Union des nationalistes démocrates et fédéralistes (UNAFEC).Ces incidents ont eu lieu dans la commune de la Kenya.

L'Institut de recherche en droits humains (IRDH), une ONG de défense des droits de l'homme fustige ces actes qui ont paralysé les activités socio-économiques dans plusieurs quartiers.

« Nous sommes vivement préoccupés par la violence meurtrière des jeunes des partis politiques UDPS contre ceux de l'UNAFEC qui vient d'occasionner la mort d'au moins deux personnes dans la commune de la Kenya. Une telle barbarie expose la province du Haut-Katanga à plus des violations des droits humains, encore des morts et de blessés et de déplacement interne de la population », a déploré le responsable de l’IRDH, Hubert Tshiswaka.

Il demande au gouvernement provincial de s'impliquer pour mettre fin à cette anarchie qui n'a que trop duré, selon lui.

« Il nous revient que c’est parti des conflits sur la gestion des parkings que l'hôtel de ville a abandonné au profit des jeunes de ces deux partis qui se battent dans l'anarchie totale. Nous recommandons au gouvernement provincial et au gouverneur Kyabula de prendre de dispositions urgentes et immédiates afin que les fauteurs des troubles soient mis hors d'état de nuire devant la justice », a-t-il poursuivi.

Hubert Tshiswaka sollicite enfin des responsables de ces partis de rappeler leurs militants à l’ordre :

« Nous demandons aux responsables politiques de l'UNADEF et de l'UDPS d'entreprendre une immédiate campagne de paix afin que la fin de l'année soit exempte des troubles ».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner