La SNCC dément sa responsabilité dans pénurie de maïs à Mbuji-Mayi

La Société Nationale des Chemins de Fer du Congo (SNCC) a démenti, mardi 6 décembre, sa responsabilité dans la pénurie et hausse de prix de maïs à Mbuji-Mayi (Kasaï-Oriental).

Le directeur de cette société publique à Mbuji-Mayi, Justin Mbuyi répondait des opérateurs qui ont attribué la carence de ce produit agricole au manque de locomotive pour les tracter jusqu’à la gare ferroviaire de Muene-Ditu.

« Les causes de cette pénurie doivent être cherchée ailleurs, car la SNCC, en dépit de problèmes de traction qu’elle connait, a pu acheminer à Mwene Ditu, durant la période allant du 29 octobre au 25 novembre 2022, plus de 60 wagons de maïs, chargés essentiellement au départ de la gare de Kabongo, où sont parties toutes ces cargaisons », a-t-il précisé.  

Justin Mbuyi reconnait tout de même que la SNCC fait face à certaines difficultés dans cette contrée.

« Il est certes vrai que la SNCC connait des difficultés de traction, mais cela ne peut en aucun cas, justifier la pénurie de maïs observée sur le marché de Mbuji-Mayi depuis la semaine passée » a-t-il renchérit.

Le prix du maïs sur les marchés à Mbuji-Mayi connait une hausse vertigineuse depuis quelques jours.

La meurette de 3 kilos et demi de maïs qui coutait il y a deux semaines, 5.000 franc Congolais (2.42$) se vend actuellement à 7.500 Franc (3.63$).

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner