Les Congolais appelés à se mobiliser contre la corruption

L’Inspection général des Finances (IGF) et les organisations de la société civile ont appelé, vendredi 9 décembre, les Congolais à se mobiliser contre la corruption.

Elles ont lancé cet appel à Kinshasa lors de la journée de sensibilisation contre la corruption.

Selon le président de l’ASHADO, Jean-Claude Katende, ces deux structures se sont convenu de mettre sur pied un partenariat pour mobiliser et conscientiser les Congolais afin qu’ils s’approprient la lutte contre ce fléau.

Le président du Comité scientifique d’élaboration de la politique nationale de justice transitionnelle, Luzolo Bambi a fustigé la nuisance de la corruption en RDC.

Il est d’avis que ce fléau est aussi nuisible que la guerre qu’on nous impose dans l’Est du pays.

« Chaque fois qu’un mal nous menace, la solution c’est de nous mobiliser pour combattre ce mal, pour lutter contre le mal », a conseillé Luzolo Bambi.

Le président de l’Observatoire de la dépense publique (ODEP), Florimond Muteba propose que l’Etat puisse renforcer le contrôle des finances publiques.

« Renfoncer tous les contrôles, il n’y a pas que l’IGF, tous les autres, la Cour des comptes, le SENAREF, l’ARMP, DGCMP et surtout, comme nous sommes dans une année électorale, voter différemment », a-t-il dit.

Pour sa part, le porte-parole de l’Eglise du Christ au Congo (ECC), Eric Senga, a mis sur pied trois niveaux de mécanismes dans cette lutte :

« L’éducation civique ainsi que la sensibilisation de nos populations, l’ECC met en place des groupes d’actions de gouvernance participative, le réseautage avec les autres organisations, et le troisième niveau, c’est le niveau institutionnel ».

Pour l’IGF, la lutte contre la corruption est une question pas seulement individuelle, mais plutôt collective.

Cette journée de sensibilisation contre la corruption a été placée sous le thème : « zéro corruption 100 % développement, la corruption un fléau que nous devons combattre ».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner