RDC : l’opération d’identification et d’enrôlement d’électeurs dans la deuxième aire opérationnelle lancée

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a lancé ce mercredi 25 janvier l’opération de l’identification et de l’enrôlement des électeurs dans les provinces de l’aire opérationnelle 2. Ces opérations prendront fin le 23 février. 

Selon la CENI, ce 25 janvier, seuls les centres d’inscription implantés aux chefs-lieux des provinces de la deuxième aire opérationnelle seront ouverts au public. Les centres d’inscription situés dans les territoires le seront opérationnels progressivement trois jours après. 

Les provinces et les pays concernés sont les suivants : Haut-Katanga, Haut-Lomami, Kasaï, Kasaï-Central, Kasaï-Oriental, Lomami, Lualaba, Sankuru, Tanganyika, l’Afrique du Sud, la Belgique et la France, précise la CENI. 

Sama Lukonde montre le chemin

A Lubumbashi, dans la province du Haut-Katanga, le coup d’envoi de l’opération a été donné par le secrétaire exécutif national de la Commission électorale nationale indépendante, en présence du Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde qui est arrivé la veille dans la capitale du cuivre. 

 Cette cérémonie a eu pour cadre le collège Imara de Lubumbashi qui est parmi les centres d’inscription retenus par la CENI. Le Premier ministre Sama Lukonde a été le premier à se faire enrôler.

« Je voudrais d’abord dire que c’est fait. J’ai ma carte et je demande à tous de faire comme moi, comme il nous a été demandé dans notre rôle civique de nous enrôler. La province particulière où je suis c’est la province du Haut-Katanga. Tout à l’heure, moi j’ai pu me faire enrôler. C’est une indication aussi en termes d’identification parce qu’après la CENI, l’ONIP prendra le relais dans le but de délivrer la carte d’identité », a déclaré Sama Lukonde à la presse.

« Alors ici, je voudrais aussi inviter ceux qui pourront, dans les grands centres urbains, procéder à un pré-enregistrement, parce que ça permet de gagner du temps. Mais ceux qui ne le peuvent pas, ils peuvent toujours venir remplir les fiches normalement. Et pour le reste, c’était juste cette invitation, cette sensibilisation à faire pas seulement à notre niveau mais aussi au niveau des autorités provinciales qui nous ont accompagné dans cette opération pour inviter toute la population congolaise, du moins celle qui est en âge de voter, à s’enrôler massivement pour choisir les dirigeants qu’ils voudraient avoir demain », a-t-il ajouté.

Parmi les nombreuses personnes qui voulaient à tout prix se faire enrôler se trouve Kalume Mwaba Gilbert, heureux d’avoir obtenu sa carte :

« J’ai constaté la rapidité.  Ça n’a pas pris plus de quatre minutes. La qualité est bonne puisque mes identités se voient, la photo est là. Mes impressions, moi Kalume Mwaba Gilbert sont très bonnes. Je suis muni de ma carte d’électeur. C’est parce que je la cherchais à tout prix. Le vote c’est d’ici là en 2023. Quand vous me voyez me précipiter pour me faire enrôler, ce n’est pas pour rien parce que je dois nécessairement élire une personne de mon choix ».

Pour la CENI, les lushois doivent se mobiliser pour se faire enrôler en masse dans les différents centres retenus. Thotho Mabiku, secrétaire exécutif national de la CENI, les élections auront bel et bien cette année et le glissement n’est pas à l’ordre du jour. 

Au moins 75% de centres ouverts à Mbuji-Mayi

Au Kasaï-Oriental, l'opération d'identification et d'enrôlement des électeurs a été lancée par le secrétaire exécutif provincial intérimaire de la CENI Kasaï-Oriental, Anaclet Mbuyi, à l'école Primaire 4 janvier. Il a demandé à la population de se faire enrôler massivement aux centres les plus proches :

« Nous venons de lancer ce jour sur la province du Kasaï-Oriental et spécialement pour la ville de Mbuji-Mayi, l’identification et l’enrôlement des électeurs et nous demandons à la population de venir s’enrôler massivement, se faire enrôler dans nos centres d’inscriptions qui sont éparpillés à travers toutes les 5 communes de la ville de Mbuji-Mayi et ça s’ouvre de 7h00 à 16h30 minutes ».

Plus de 75 % des 121 centres des centres d'identification et d'enrôlement des électeurs prévus pour la ville de Mbuji-Mayi ont ouvert leurs portes depuis ce mercredi matin.

Plusieurs requérants sont venus tôt le matin pour se faire enrôler.

Eternel Kasonga Ngoyi est content d'avoir obtenu sa carte d'électeur au centre de l’Ipro Makala :

« Je suis arrivé ici vers 10h00. En tout cas c’est bien passé. Le travail s’est passé dans le calme. Il n’y a rien à décrier. Je suis content d’avoir ma carte ».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner