Doublement des recettes de l’Etat: exécution à 92% au 31 mars 2010, selon le ministre des Finances


Le siège de la DGDA, ex-Ofida, l'une des régies financières du gouvernement

Le ministre des Finances, M. Matata Ponyo, est satisfait de la mobilisation des recettes publiques par les régies financières, suivant le pacte signé le 17 mars dernier entre le ministère de tutelle et la DGI, la DGRAD et la DGDA. Il a exprimé sa joie samedi au cours d’un point de presse tenu dans son cabinet, à Kinshasa.

D’après le ministre Matata, le pacte de doublement des recettes signé il y a moins d’un mois avec ces régies financières porte déjà ses fruits. Il explique :

Pour des assignations globales dans le cadre des pactes qui étaient évalués à 257 milliards de francs congolais, nous avons atteint le chiffre de 237 milliards de francs congolais, soit un taux d’exécution de près de 92%. Ça, ce sont des réalisations par rapport au pacte de dédoublement des recettes. Nous avons fixé 100%, nous avons atteint 92%, soit un gain de 8%. Comparé aux prévision budgétaires, parce que, nous, nous avons pris le risque d’aller au-delà de ce qui était prévu par le Fonds monétaire international, par le budget de l’Etat. Nous avons rêvé, le budget était à  186 milliards de francs congolais pour la même période. Si nous comparons nos réalisations par rapport aux prévision budgétaires, nous sommes à près de 127 % de performances.

Dans ce tableau, la palme d’or de mobilisation revient à la Direction générale des impôts (DGI) avec plus de 120 % de recettes par rapport aux assignations de ce pacte.

La DGRAD, elle,  a atteint 103 %. En revanche, la DGDA, ex-Ofida, a été moins performante avec 57 % seulement de réalisation.

Mais pour le ministre des Finances, malgré ce faible résultat de la DGDA, la mobilisation est au-dessus des prévisions budgétaires.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner