Tanganyika: remise des terres déminées à Kabumba


Salim Saad de l'UNMACC, Joseph Kiluba, commissaire de district assistant, et Jihad El-Hassan, chef de bureau de la MONUC

L’organisation non gouvernementale Dan Church Aid a remis mercredi aux autorités du district de Tanganyika 900.000m2 de terre dans la localité de Kabumba. Cet espace, situé à 300 kilomètres à l’ouest de Kalemie était infesté de mines antipersonnel utilisées par l’armée congolaise, le RCD et leurs alliés respectifs.

L’opération de déminage de Dan Church Aid a reçu l’appui de la compagnie suédoise MSB. Durée des travaux : trois ans. Bilan : 23000 mines antipersonnel et 2000 mines anti-chars détruites.

Un immense travail que le chef du Bureau de la MONUC, le représentant du Centre de coordination des Nations Unies anti-mines (UNMACC) et les autorités civiles et militaires locales ont survolé en hélicoptère avant la cérémonie de remise des terres.

Dernier verrou pour atteindre la ville de Lubumbashi visée par les rebelles, Kabumba constituait une ligne de front stratégique au plus fort de la guerre entre l’armée congolaise, appuyée par ses alliés zimbabwéen, angolais et namibien, et l’ex-mouvement rebelle RCD et son allié rwandais.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner