Kalemie: appel au respect et à la dignité du réfugié


D'ici fin 2010, fin des opérations de rapatriement des réfugiés congolais de la Zambie

La communauté internationale célèbre ce dimanche 20 juin 2010 la journée du réfugié. A Kalemie, Nord-Katanga, des manifestations festives ont été organisées samedi au stade Sendwe à l’occasion de cette journée et auxquelles ont pris part une centaine de rapatriés et leurs enfants nés pendant l’exil.

Saynètes, chants et danses.

Le stade Sendewe de Kalemie a connu samedi une ambiance festive à l’honneur des réfugiés.

Ceux qui ont participé à cette fête font partie des 37.600 retournés congolais qui avaient passé une dizaine d’années d’exil, les uns au Mozambique et au Malawi, les autres en Tanzanie et en Zambie voisines.

Pour le HCR, le réfugié mérite respect et dignité de la part de la communauté. C’est le message du chef de bureau HCR Kalemie.

«On doit respecter le réfugié, on doit amener le soutien au réfugié et au déplacé pour qu’un jour il puisse se réintégrer dans son milieu, rentrer dans son pays et participer au développement de son pays,» a souligné en substance ce dernier.

Par ailleurs, le HCR Kalemie a annoncé la clôture, d’ici fin 2010, des opérations de rapatriement organisées en Zambie.

Environ 2.500 autres réfugiés congolais attendent en Tanzanie et en Zambie la stabilisation de la situation sécuritaire dans leurs zones de retour pour retrouver la RDC à Baraka et  Fizi, au Sud-Kivu, et à Kalemie, au Katanga.

Prise en charge à l’Unilu

Toujours au Katanga, des manifestations commémoratives de la journée mondiale du réfugié ont été organisées aussi le même samedi à Lubumbashi.

C’était au Musée de la ville cuprifère.

Lubumbashi compte à ce jour au moins 500 réfugiés dont des Rwandais, des Burundais et des Ivoiriens.

S’agissant des Congolais réfugiés en Zambie voisine, le chef de la sous-délégation du HCR/Lubumbashi  a déclaré que l’année 2010 est la dernière pour un rapatriement organisé.

Environ 7.000 réfugiés congolais de la Zambie devraient volontairement être rapatriés.

La source précise toutefois que son bureau restera disponible pour rapatrier au Congo tout autre réfugié qui exprimera le désir de retourner dans son pays.

Aussi le bureau du HCR Lubumbashi s’est-il engagé à prendre en charge les frais académiques des 23 jeunes congolais retournés qui seront inscrits à l’Université de Lubumbashi (Unilu)  au courant de l’année académique prochaine.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner