Joseph Kabila à Bukavu pour réconforter les blessés de Sange


Une blessée à l'hôpital de Bukavu

Le chef de l’Etat est arrivé dans la capitale du Sud-Kivu ce lundi 5 juillet dans la matinée. Joseph Kabila a aussitôt rendu visite aux personnes blessées dans l’incendie survenu vendredi 2 juillet à Sange dans la plaine de la Ruzizi, en territoire d’Uvira. Il a aussi visité d’autres victimes internées à l’hôpital de Panzi.

L’équipe d’avance de la délégation présidentielle est partie à Sange vers la fin de la matinée où se rend également le chef de l’Etat ce lundi 5 juillet.

Une forte délégation gouvernementale composée de six ministres ainsi que du gouverneur de province du Sud-Kivu a précédé le Chef de l’Etat dans le village de Sange.

Le chef de l’Etat devant les tombes des victimes

Le président de la République  est arrivé lundi  aprèmidi dans la cité d’Uvira où il  est  allé  compatir aux souffrances des populations endeuillées de Sange.

Au cours de cette visite, le chef  de  l’ Etat  s’est incliné devant les tombes des victimes de cette catastrophe.

Il  était  accompagné  d’ une  forte  délégation  composée  du  Vice-Premier ministre en charge de l’Intérieur et  de six ministres du gouvernement central.

Prise en charge des blessés

Trente trois blessés ont été évacués à Bukavu où les responsables des deux hôpitaux ont commencé samedi soir la prise en charge avec leurs propres moyens, en attendant l’appui en médicaments et en matériels fournis par l’OMS (Organisation mondiale de la santé) via l’inspection provinciale de la santé, le CICR (Comité international de la Croix Rouge) et l’IMC.

Si à Panzi, on déplorait le manque de nourriture à l’arrivée des malades samedi soir, à l’hôpital provincial de référence par contre, le médecin directeur a réceptionné une aide en vivres offerte par le Programme alimentaire mondial (PAM).

On signale aussi  la présence des réanimateurs venus de Kinshasa avec le ministre national de la santé.

Par contre, à Uvira où sont hébergés quarante blessés, une importante délégation du gouvernement central, forte de sept ministres, séjourne depuis dimanche soir pour  assurer la prise en charge.

Une autre trentaine de blessés jugés moins graves sont restés sur place à Sange. Selon le médecin chef de zone de santé de la plaine de Ruzizi, un état de besoin vient d’être établi à l’intention des bienfaiteurs.

A l’hôpital de référence de Lemera, dans les moyens plateaux, quatre blessés par brûlure dont un décès, ont été évacués samedi 3 juillet. L’hôpital a besoin d’assistance en produits de pansement et de perfusion, selon le médecin directeur de cette formation médicale.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner