Walikale: des FDLR ciblent un petit porteur à Kilambo, deux otages et trois blessés


Un aéronef en train dêtre remis en piste (Archives)

Un avion petit porteur de type Let 410 UVP appartenant à l’agence Goma express est tombé  en embuscade des hommes armés ce samedi 24 juillet  en fin d’après-midi à son atterrissage à Kilambo (à une dizaine de kilomètres de Walikale centre).  Bilan: deux personnes prises en otage dont un copilote  originaire des Philippines, trois blessés légers au pied de l’avion, une importante somme d’argent et autres biens de valeur emportés par les assaillants, selon la société civile de Walikale. Quelques balles ont atteint l’appareil sans vraiment l’endommager.

Le petit porteur a atterri aux environs de 13h30 locales à l’aéroport de Goma à son retour de Walikale.

Parmi les 3 passagers à bord, un des blessés par balle aux fesses. Il est incapable de marcher. Sur place, les responsables de l’agence Goma Express se sont gardés de tout commentaire sur l’incident. Ils n’ont pas permis non plus à Radio Okapi d’approcher leurs passagers.

Mais des sources de la société civile à Kilambo à Walikale, il appert que trois personnes au total,  un homme et deux dames, dont un militaire FARDC,  ont été blessées par balle.

Paniquées par le bruit des balles, une femme habitant non loin de la piste a avorté, une autre est tombée en syncope.

Les assaillants ont emporté tous les articles de commerce et les colis d’argent des négociants des minerais envoyés de Goma, mais dont la valeur n’est pas connue.

Jusque ce soir, le copilote d’origine philippine ainsi qu’ un jeune du milieu pris en otage par les assaillants sont portés disparus.

L’administrateur du territoire de Walikale est resté injoignable cet après midi.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner