Nord-Kivu: reprise de l'opération de récupération des armes à Goma et Butembo


Opération de récupération des armes organisée par le Parec (photo d'archives)

Après plus de trois mois de suspension, le Programme œcuménique de paix, transformation des conflits et réconciliation (Parec), a relancé mardi à Goma, l’opération de collecte d’armes détenues illégalement, dans cette province.

Une cinquantaine d’armes ont été récupérées lors d’une cérémonie officielle  mardi 12 octobre 2010.

Le Pasteur Daniel Ngoy Mulunda, président du Parec explique :

” Nous avons suspendu ver la fin du mois de juin pour deux causes : on devait  participer tous à  la fête du cinquantenaire de  l’indépendance, et puis après on avait aussi le problème de budget. On devait arrêter pour attendre que le gouvernement puisse nous  relancer. Nous avons des petits bureaux partout. Quand nous avons suspendu, nous les avons laissés entrain de travailler et de récupérer les armes. On leur a dit la paix vous appartient, continuer à faire le travail malgré notre absence. Aujourd’hui, ils viennent de prouver que le Parec est assis, et Ils ont récupéré à eux-mêmes plus de 700  armes. Aujourd’hui seulement,  on a une cinquantaine. C’est pourquoi je voudrais présenter à la population du Goma, aux autorités, le travail qu’a fait Parec.”

Depuis le lancement en mars dernier, des activités de ramassage d’armes au Nord Kivu, le Parec a réussi à récupérer  9 mille 347 armes de guerre.

Concernant le rapatriement des ex-combattants FDLR, dans lequel s’était déjà lancé le Parec, le pasteur Ngoy Mulunda affirme que son organisation a arrêté cette activité, faute de moyens.

Il faudrait une bonne coordination avec le gouvernement rwandais a-t-il ajouté.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner