Kinshasa: Lambert Mende met en garde les CNDP et les Pareco contre les chantages sur le gouvernement


Le ministre de la Communication et Médias, Lambert Mende

Le porte-parole du gouvernement et ministre de Communication et Médias, Lambert Mende, a mis en garde, mardi 19 octobre, le Congrès national pour la défense du peuple(CNDP) et les Patriotes résistants congolais (Pareco) contre leurs «chantages» sur l’Etat congolais. 

«Le CNDP sait très bien que la constitution et la loi lui interdisent de faire des chantages sur l’Etat quelles que soient les revendications qu’on a à faire. Alors, il doit faire attention», a lancé Lambert Mende.

Cette mise en garde fait suite aux déclarations faites, la veille, par ces deux formations politiques au cours d’une conférence de presse tenue à Goma.

Les deux mouvements avaient accusé le gouvernement de constituer un obstacle au bon fonctionnement du comité national de suivi, cadre légal de la mise en œuvre des accords de paix de mars 2009.

Réagissant aussi aux déclarations du CNDP et du Pareco, le commandant de la 8ème région militaire, le général Maya Vainqueur, a appelé les militaires à l’apaisement:

«Que les militaires là où ils sont soient apaisés, chacun aura sa tenue. Le problème de payement, nous avons intégré plus de cent vingt mille hommes, on remet un forfait à chaque individu. Parce que jusque là, chacun porte un grade qui n’est pas encore reconnu officiellement. La question de mutations, d’abord c’est un problème  individuel. Nous n’allons pas prendre un groupe des gens, nous allons muter toute une brigade ?  Non !»

La reconnaissance formelle des grades des ex-militaires CNDP et Pareco et intégration politique des cadres issus de ces anciens groupes armés dans le gouvernement restent les points clés des revendications de ces deux formations politiques.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner