Kinshasa: le congrès du barreau francophone plaide pour un procès juste et équitable dans l’affaire Firmin Yangambi


Symbole d'une justice équitable.

Le 25e congrès de la Conférence internationale des barreaux de tradition juridique commune de la francophonie qui s’est tenu à Kinshasa du 15 au 18 décembre a adopté quelques recommandations dont celle de l’exigence d’un procès juste et équitable dans l’affaire Firmin Yangambi, lui-même avocat.

A ce propos, le bâtonnier congolais Mbuyi Mbiye, élu au poste de président en exercice de la CIB, Conférence internationale des barreaux, a exprimé toute la solidarité de la confrérie envers  le président de l’ONG «Paix sur terre».

Le congrès de Kinshasa avait pour thème: «Édification d’un Etat de droit».

Après quatre jours des travaux, dix-neuf barreaux sur vingt-quatre ont adopté des résolutions relatives à l’édification d’un Etat de droit, recommandé aux Etats francophone d’assurer l’indépendance de la magistrature pour une justice équitable et la démocratie, et plaidé pour l’accès facile de tous au droit et à la justice, notamment par une aide légale au profit des plus indigents.

Le congrès a aussi plaidé pour des rémunérations justes allouées aux magistrats.

Les barreaux francophones ont également convenu d’intervenir auprès des pouvoirs publics pour adopter des budgets conséquents en faveur de la justice.

«Des responsables de notre pays se sont joints à nous, l’Etat de droit pourra également préoccuper l’Etat congolais en vue de l’avancement des droits de l’homme», a déclaré la bâtonnier Mbuyi Mbiye.

Succédant au Togolais Aquereburu, le nouveau président de la CIB a dit placer son mandat (un an) sous le signe de la continuité.

«Les avocats du monde francophone sont tous solidaires. Vous les avez vus tous au procès de Me Yangambi. C’est pour vous dire qu’on a eu une démonstration de l’attachement de la CIB à la pratique du bon droit et de la bonne justice», a-t-il souligné, concernant l’affaire Firmin Yangambi.

Le prochain congrès de cette organisation aura lieu dans une année en Mauritanie.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner