30 Juin 2011: Joseph Kabila se dit satisfait des progrès réalisés mais note des défis à relever

Le président de la République, Joseph Kabila qui a assisté, jeudi 30 juin 2011, à Lubumbashi, au défilé organisé pour célébrer le 51e anniversaire de l’ indépendance de la RDC s’est adressé à la nation congolaise comme prévu dans la capitale du cuivre. Il s’est déclaré satisfait du parcours réalisé depuis 2006 et se félicite du processus électoral en cours au pays.Pour le chef de l’Etat congolais, en dépit de quelques poches d’insécurité, la situation sécuritaire est stable sur l’ensemble de la République Démocratique du Congo.

De même, Joseph Kabila s’est dit satisfait des progrès réalisés sur le plan social, économique et des infrastructures.

Le chef de l’Etat affirmé que, dans le secteur de l’agriculture, pays a acquis deux mille six cents tracteurs et des semences. Dans le secteur minier et des hydrocarbures, a-t-il ajouté, des investisseurs se manifestent  de  plus en plus.

Joseph Kabila a assuré que:

  • des routes sont en construction dans différentes villes du pays
  • le taux de change de la  monnaie s'est stabilisé et
  • le taux de croissance a atteint 7,2%.

Mais le chef de l’Etat a aussi reconnu que les grands défis qui restent à relever  sont  ceux de l'énergie et de l'emploi.

Selon lui, la croissance économique n’a pas généré, comme il l’espérait, un niveau plus élevé d’emploi.

En matière d’énergie et de desserte en eau potable, le chef de l’Etat a promis que pour cette année d’importants projets vont être réalisés.

Il a cité notamment:

  • le début de la construction de la deuxième ligne de transport de l’électricité Inga jusqu’à Kinshasa et
  • la construction des centrales de Zongo II, de Kakobola et de Katende.

Joseph Kabila a affirmé que pour assurer une meilleure desserte en eau potable, plusieurs projets ont été réalisés.

«D’autres [sont] en cours de réalisation renforceront la capacité de production des nos usines de captage et de traitement d’eau,» a-t-il ajouté.

Le président de la République a expliqué qu’il faudra renforcer davantage l’Etat de droit et veiller au strict respect par tous des lois et règlements.

Il a continué:

« [Il nous faudra] poursuivre sans relâche notre programme de reconstruction par les cinq chantiers de la République. Et il faudra enclencher une réforme en profondeur du système financier par la création des marchés des capitaux susceptibles de financer les investissements productifs de long terme.»

Par ailleurs, le président congolais a souligné que l’organisation prochaine des élections est «une étape importante de  notre cheminement national» et qui «confirme la maturité de notre jeune démocratie inaugurée en 2006.»

Et pour ces élections il a déclaré:

«Nous avons tous intérêt à relever le défi d’organiser des élections justes, équitables et transparentes. Nous n’avons pas d’autre choix, puisque tous, nous sommes déterminés à consolider la paix dans notre pays et à conduire notre population vers des lendemains meilleurs. Mais, prenons garde dans cet exercice, et surtout soyons respectueux des lois, des règlements et de l’ordre public. Car, c’est l’honneur de la République et de tout un peuple qui est en jeu.»

20110630-joseph-kabila 1min22sec

[sthumbs=2111|2109|2108|2107|2104|2103|2102|2098,144,4,y,center,]

A lire  aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner