RDC: la Ceni invite les Congolais à voter dans la sérénité

Pasteur Ngoy Mulunda, président de la Ceni, lors d’une rencontre avec des membres de l’opposition Congolaise le 19/09/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John BompengoPasteur Ngoy Mulunda, président de la Ceni, lors d’une rencontre avec des membres de l’opposition Congolaise le 19/09/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Pasteur Ngoy Mulunda, président de la Ceni, lors d’une rencontre avec des membres de l’opposition Congolaise le 19/09/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Les élections présidentielle et législatives ont commencé, ce lundi 28 novembre, à Kinshasa et dans les provinces de la RDC. La veille au soir, le président  de  la  Commission électorale indépendante (Ceni), Daniel Ngoy Mulunda, a invité la population congolaise «à aller aux urnes dans la paix, la sérénité et et le respect mutuel».

Daniel Ngoy Mulunda a menacé de fermer tout bureau de vote dont le personnel de la Ceni serait la cible des violences:

«La période de campagne électorale n’a pas été la meilleure, parce que nous avons noté, au dernier jour, une montée de violence que nous sommes entrain de décourager et que nous condamnons. Et nous voulons encore le répéter ici: si demain, 28 novembre 2011, jour des élections, on empêche par la violence aux agents de la Ceni de faire leur travail, le bureau concerné sera fermé et on ne l’ouvrira qu’après cinq ans.» 
 

Pour lui, les scrutins de ce lundi constituent une occasion offerte au peuple congolais de choisir son président de la République et ses représentants à l’Assemblée nationale.

Par ailleurs, Daniel Ngoy Mulunda a rappelé que tous ceux dont les noms ne figurent pas sur les listes électorales doivent se présenter dans les centres de vote où ils se sont enrôlés pour voter.

Il a précisé que les  bureaux  de vote vont ouvrir à 6 heures  du  matin  et  se  fermer à  17 heures  (heures  locales). Cependant, Des électeurs qui se trouveraient devant les bureaux de vote à l’heure de fermeture seront autorisés à voter. “Le chef du centre va récupérer leurs cartes d’électeur et ils pourront voter“, a affirmé Ngoy Mulunda.

Par ailleurs, dans un message à la nation, le Chef de l’Etat congolais Joseph Kabila a appelé les Congolais à se rendre massivement aux urnes, dans le calme et la sérénité, pour élire le candidat de leur choix. Le vote d’aujourd’hui est « la garantie de la stabilité et l’avenir de la nation », a-t-il déclaré.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner