Nord-Kivu: près de mille déplacés sans assistance humanitaire à Ntoto

Des déplacés de Mugunga au Nord-Kivu, 24/02/2011.Des déplacés de Mugunga au Nord-Kivu, 24/02/2011.

Des déplacés de Mugunga au Nord-Kivu, 24/02/2011.

Près de mille déplacés vivent dans des conditions difficiles et sans assistance autour de la base de Casques bleus indiens de la Monusco, dans la localité de Ntoto, en territoire de Walikale (Nord-Kivu). Certains vivent dans des huttes qu’ils ont eux-mêmes construites, d’autres à l’intérieur de l’Ecole primaire de Logu et dans un centre de l’ONG Synergie de femmes pour le développement, a constaté un reporter de Radio Okapi.

Ces déplacés en provenance de dix villages notamment, Kashala Labinkuse, Mashuho, Rwenga, Kiheri, Kiluko et Ntoto-centre ont fui les affrontements qui ont opposé, jeudi 5 janvier près de la localité de Ntoto, la milice d’auto-défense dénommée «Guides» devenue Forces de défense congolaise (FDC) aux rebelles rwandais des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR).

Les FDLR alliés aux Maï-Maï Akilimali contrôlent désormais la localité de Ntoto après y avoir délogé les combattants des FDC.

Un enseignant du groupement de Waloa Uroba a déclaré mercredi 11 janvier à Radio Okapi :

«C’est grâce à la Monusco que vous voyez la présence de toutes ces personnes sinon tout le monde serait parti ailleurs. La situation sanitaire, sécuritaire et alimentaire n’est pas bonne».

Selon lui, ces déplacés n’ont pas accès à leurs champs.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner