Le CNDP condamne les défections au sein des FARDC

Jeunes homme armées dans le Nord-Kivu.Jeunes homme armées dans le Nord-Kivu.

Jeunes homme armées dans le Nord-Kivu.

Le  Congres National pour la Défense du Peuple (CNDP) condamne la tentative de défection de certains militaires congolais dans la nuit de dimanche à lundi 2 avril à Rutshuru. Ces militaires étaient en majorité issus de cet ancien mouvement rebelle. Dans un communiqué daté du 04 avril, le CNDP met en garde « tous ceux qui tirent des ficelles pour réchauffer les esprits des militaires en vue d’une éventuelle nouvelle guerre en RDC ».

Dans ce document, ce parti politique tire la sonnette d’alarme sur toutes les conséquences fâcheuses qui surgiraient d’une nouvelle guerre dans le pays.

Le CNPD dit réitérer son attachement à l’accord de paix signé en mars 2009 à Goma.

Ce parti dénonce, par ailleurs, le comportement de certains politiciens « en mal de positionnement ».

Des sources militaires renseignent que ce mouvement de révolte avait commencé au Nord-Kivu et a touché avec acuité les territoires de Masisi, Walikale et Rutshuru avant de s’étendre au Sud-Kivu, en territoire de Fizi.

Selon certains responsables des FARDC qui ont reconnu ces défections, tout serait en train de revenir à l’ordre. Les militaires qui avaient fait défection  regagneraient déjà leurs positions.

Le chargé de communication de l’opération « Amani Leo » aux Nord et Sud-Kivu, le colonel Sylvain Ekenge a affirmé qu’il s’agissait d’une manipulation au sein des FARDC.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner