RDC : l’Ituri manque de vaccins contre la polio, la coqueluche et la tuberculose depuis deux mois

Une famille reçoit la quatrième dose de vaccin anti polio ce 25 juin 2011 à Kinshasa, lors de la 3e phase de la campagne de vaccination contre la poliomyélite en RDC. Radio Okapi / Ph John Bompengo

Le district de l’Ituri manque de vaccin de routine depuis plus de deux mois. Il s’agit de vaccins contre la poliomyélite, la diphtérie, la coqueluche, la tuberculose et l’hépatite ainsi que du vaccin antitétanique. Selon les autorités sanitaires provinciales, le  stock de vaccins destinés à l’Ituri traîne à Kisangani, faute de moyens de transport.

Le médecin directeur du principal hôpital de la cité de Bunia raconte que depuis le mois de juillet, les femmes enceintes ne reçoivent plus de vaccin antitétanique. Il dit attendre un ravitaillement en vaccins depuis plusieurs semaines. Les hôpitaux d’Aru connaissent le même problème.

A Bunia et Djugu, près de cent dix mille cinq cents (110 500) enfants de moins de onze mois n’ont pas reçu de vaccin après leur naissance.

Le médecin coordonnateur provincial du Programme élargi de vaccination (PEV) indique que sa structure n’a pas l’argent nécessaire pour acheminer le lot de vaccins en Ituri. Il affirme cependant avoir pris des contacts avec « des organisations partenaires » qui pourront faciliter l’acheminement de ces produits dans sa juridiction.

Plusieurs provinces de la RDC sont souvent confrontées à des problèmes d’approvisionnement en vaccins.

En juin dernier, le PEV a reconnu que dix des onze provinces que compte le pays connaissent une rupture de seringues de vaccins BCG depuis un mois. Ces seringues, qui permettent de vacciner les nouveau-nés contre la tuberculose, étaient stockées dans les entrepôts de l’Unicef à Kinshasa. Le Pev venait d’acquérir le stock de ces seringues mais ne l’avait pas encore reparti à travers le pays.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner